mardi 20 avril 2010

Celle qui s'interroge sur une exposition dans les rues de NYC

Vous ne voyez rien de particulier dans cette photo de l'ESB?
Car dans mon cas, ca m'a stoppe sur place! En tout cas assez pour que je degaine mon appareil photo apres 2 secondes de panique!



Toujours pas?


Indice: Dolce en a parle la semaine dernière.



Non? Bon alors on zoome un peu:

Et oui, s'il y a une "exposition" dont tout le monde parle en ce moment c'est "Event Horizon" du sculpteur britannique Antony Gormsley.
Cette exposition qui a lieu aux alentours du Washington Square Park et également au niveau de l'ESB comme vous pouvez le voir, est constituée de statues posées en hauteur ou sur les toits des buildings. Ces statues ont déjà engendré de très nombreux appels au 911 et déclenché de très nombreux accès de panique en pensant que des gens voulaient sauter. Et c'est ce qui m'est arrivée. Je me baladais sur l'avenue* (en fait la 34eme rue), quand j'ai levé les yeux vers l'ESB (je suis contente de ne toujours pas être blasée et de toujours lever les yeux en arrivant au pied de l'ESB pour admirer a quel point il est grand et ce, même si je le trouve de plus en plus petit - l'habitude?), quand je me suis arrêtée en pensant que qq1 voulait sauter. Apres quelques secondes, j'ai vu qu'il était totalement immobile et que personne autour de moi n'avait l'air panique.
Et après quelques secondes, cela m'a amuse suffisamment pour que je dégaine l'appareil photo et que je vous en parle ici (malgré le post de Dolce sur le sujet - et pour info, je n'étais pas au courant de l'exposition lorsque j'ai pris la photo).
Deja trois articles la semaine dernière dans le New York Post dont une interview du maire dans laquelle il défend son choix en disant que ça amène plus de touriste a NYC (Vraiment? Est-ce que les touristes viennent pour les statues?), ce a quoi certains policiers rétorquent : "Et pourquoi pas des statues avec des revolvers la prochaine fois?"
En tout cas, c'est vrai que l'exposition est tres controversee et fait parler d'elle, d'autant plus depuis que la réalité a rejoint la fiction a qu'un etudiant a sauté de l'ESB le 30 mars dernier (Euh!? Il a fait comment? Il y a pleins de protections, grilles, ... Désolée, mais je suis juste curieuse).


Mon avis sur le sujet: Même s'il est vrai que cela m'a pris quelques secondes pour comprendre que non, ce n'était pas une vraie personne qui voulait sauter, je trouve l'exposition plutôt originale et cela m'a fait sourire (dans un deuxième temps). Pourtant, je peux comprendre que cela ravive des traumatismes chez les personnes ayant vécu le 11 septembre personnellement. C'est ce que j'ai trouve de mauvais gout ou qui me dérange un peu si vous préférez, c'est la référence que je vois aux gens qui ont sauté des tours jumelles. Apres, je peux avoir beaucoup d'imagination mais c'est vraiment ça que m'évoque l'exposition meme si je doute (et j'espère!) que cela n'était pas le but de l'artiste.

Et pour la chanson du jour: Coconut Records avec The summer:



* reference, reference!

4 commentaires:

little frog in bristol a dit…

il y en a quelques unes de ces statues a londres et oxford, d'ailleurs j'aime beaucoup cette derniere car ca contraste pas mal sur le toit d'un college a la harry potter... Mais je comprends que ca doit etre super impressionnant sur un building comme l'ESB !!!! Bisous bisous petite

Michel a dit…

Après tout l'art, n'est ce pas créer des émotions ? Bien sur, toutes les émotions ne sont pas de l'art, et c'est la frontière entre les 2 qui définit l'art de la simple provocation.
Sur l'ESB, moi j'aime bien ces statues, on a le sentiment de fragilité, de risque ( il va tomber !) de l'homme nu dans la ville, mais on peut aussi le voir libre, indépendant et dominant cette masse de pierre et de béton...Les 2 approches se succèdent naturellement dans le temps. On commence par être surpris, puis on réfléchit et on en pense autre chose, c'est ce que tu as fait.
Ce que je trouve pénible , en fait, c'est la controverse que tu décris. Y a toujours moyen de rejeter ce genre d'expo, certains ne veulent y voir que de la provocation.... C"est peut être ça la limite de l'esprit humain: se contenter des peurs primaires comme seule subsistance de l'esprit.

DAD

Dans les 2

Dolce a dit…

Impressionnant sur l'ESB aussi :)

Pat In London a dit…

on dit que l'art c'est fait pour faire reagir et s'interroger avant tout: ca me parait réussit ;)