lundi 11 juillet 2011

Celle qui favorise les jeunes createurs... version completee

Alors en ce lundi matin, vous allez etre gates! Non seulement je ne vous ais pas oublie et il y a un article tout beau tout neuf sur la petite toulousaine mais en plus dans cette article, je vous fais decouvrir une de mes copines* au talent immense**, j'ai nomme Virginie Millefiori. Elle a cree sa propre marque de bijoux et elle arrive quasiment a me faire passer du cote obscur de la force puisque moi qui ne porte pas de bijoux (depuis toujours, je ne sais pas pourquoi je n'aime pas ca), je pense tres rapidement craquer sur une piece de sa prochaine collection***. Non, mais c'est vrai il est trop beau de la mort ce pendentif ****. Sauf si craque sur les nouveaux sacs en cuir tout doux (je le sais j'ai passe la soiree a les caresser*****). En tout cas, elle a accepte de se preter au jeu des questions/reponses (vous savez comme je suis curieuse) et j'ai voulu en savoir plus sur le pourquoi du comment, a savoir: comment se lance-ton dans la creation de bijoux quand on est ingenieur (ouaip, j'aime bien les reconversions atypiques)? Et puis contrairement a pleins de createurs de bijoux, Virginie, elle met la main a la pate! La preuve en image: Donc en italique , c'est Virginie et en non italique (y a-t-il un nom pour le "normal"?), c'est moi, la petite toulousaine. Et entre chaque question, j'ai mis quelques unes de mes pieces preferees que vous pouvez trouvez sur sa boutique Etsy... Et pour un apercu plus large de ses creations, c'est ici.
Et puis comme Virginie, c'est ma copine a moi et qu'elle est super sympa, elle vous fait, oui a vous, lecteurs, une reduction de 10% sur sa boutique Etsy avec le code TOULOUSAINE. Ouais, la classe!

1) Est-ce que tu pourrais te présenter en quelques mots?
Je suis la creatrice de la marque de bijoux Virginie Millefiori. J'ai commence a creer des bijoux il y a 6 ans a Paris et suis installee depuis maintenant un an a New York ou je poursuis le developpement de ma marque.

2) Pourquoi Millefiori ?
Au depart je me suis interessee a la pate fimo car etant autodidacte c'etait facile d'acces et j'aimais l'idee de pouvoir sculpter la matiere et aussi de pouvoir jouer avec les couleurs et meme creer des motifs. Dans l'optique de me perfectionner je lisais des tutoriels sur internet et l'un deux expliquait une transposition de la technique du travail du verre de Murano a la pate fimo : la technique du millefiori soit 'mille fleurs' en italien. C'est la technique utilisee sur les bijoux classiques en verre sur lesquels on voit plein de petites fleurs et c'est ce qui a inspire son nom. Pour ma premiere exposition j'ai du remplir un formulaire avec la case nom d'artiste et il m'est venu assez naturellement le nom Virginie Millefiori car c'est une technique que j'utilisais beaucoup a l'epoque et car je trouvais que Millefiori sonnait bien avec Virginie et puis j'adore l'Italie, j'aime les fleurs donc c'etait tout trouve!
Je vous ais mis quelques exemples de ses creations pour que vous visualisiez bien la technique:



3) Pourquoi des bijoux ?
Ca va paraitre bateau mais je suis attiree par les bijoux depuis toute petite. En vacances je trainais mes parents dans tous les marches artisanaux pour voir chaque stand de bijou et parfois acheter chaque exemplaire que je trouvais original si bien que j'avais souvent des doublons. Je recuperais des bouts de verre (pas toujours polis par la mer!) et j'essayais de fabriquer un solitaire pour ma mere avec du fil de fer entourant un bout de verre. J'adorais aussi reparer des bijoux casses dans l'atelier de mon pere qui avait recupere des outils de mon grand-pere qui etait menuisier. Ca c'est pour la tendance de fond, maintenant pourquoi j'en fais aujourd'hui c'est plus du a un heureux hasard.
Je suis rentree en ete 2004 d'un voyage d'un mois a Vancouver et je suis revenue a Paris avec un jet lag dont je n'arrivais pas a me remettre, j'ai alors decide de me mettre a faire des travaux manuels la nuit pour m'occuper car je ne pouvais pas dormir. Je suis tombee par hasard sur la pate fimo pensant que c'etait de la pate a modeler et puis j'ai commence a produire des petites compositions qui au fur et a mesure de mes progres et de mes rencontres sont devenues des broches, des colliers... Une premiere boutique prenant mes bijoux en depot rue de Charonne, une premiere expo et me voici aujourd'hui, 6 ans plus tard, plus passionnee et determinee que jamais a en faire mon metier.

4) Quel est ton parcours et qu’est-ce qui t’as décidé a sauter le pas ?
J'ai un parcours plutot atypique pour une creatrice de bijoux : j'ai fait les classes preparatoires scientifiques, les olympiades de la chimie, et puis mon ecole d'ingenieur a Paris. J'etais passionnee par la chimie comme je le suis par les bijoux aujourd'hui mais j'ai realise un peu tard que c'etait la theorie que l'on apprenait durant les etudes qui m'interessait et que le metier de chercheur ne correspondait pas a mon temperament. Faisant deja des bijoux en ecole d'ingenieur j'ai alors songe a franchir le pas et a en faire mon metier seulement voila je n'avais aucune notion d'economie ni de creation d'entreprise, j'ai alors fait un mastere specialise a HEC pour pallier ce manque. Une fois sortie d'HEC je ne trouvais pas mon projet assez mur pour me lancer directement, je me suis dit que quelques annees en entreprise me permettrait d'acquerir la maturite et l'experience necessaires a l'aboutissement de mon projet. J'ai donc pendant 4ans mene de front mon travail de chef de produit pour des maisons de luxe et ma creation de bijoux, tres fatigant! Je ne me suis entierement consacree a ma marque qu'en arrivant a New York depuis un an et encore j'ai pris un travail a temps partiel en joaillerie en parallele!

5) Ou puises-tu ton inspiration ?
Dans les objets du quotidien, pas du tout dans les bijoux! Dans les formes de la nature, dans les dessins de mode, les tableaux, les interpretations que mon cerveau tordu fait des formes des nuages, dans l'air du temps, les emotions...
6) Quelles matières travailles-tu ?
J'ai donc d'abord travaille la pate fimo puis le cuir et enfin le metal apres avoir suivi des cours du soir a l'ecole Boulle. Mon esprit scientifique reste tout de meme en trame de fond car je suis en permanente recherche d'apprentissage de nouvelles techniques, de decouvertes de matieres, j'aime experimenter!

7) Quelle est ta pièce préférée et pourquoi ?
Ma reponse va changer au fil de mes collections et sera a chaque fois celle qui m'a demande le plus d'efforts pour la developper, le plus de recherches techniques, je dois etre masochiste ou alors c'est mon esprit de chercheur contrarie... Pour ma derniere collection je dirais donc le headband Dear peacock et pour Belle ile le ras de cou Lock me.8)

8) Quelle est la prochaine étape ?
Faire connaitre ma marque au public new yorkais voire americain en participant a des expositions, en etant distribuee dans de jolies boutiques... Et puis aussi lancer ma nouvelle gamme de petits sacs entierement faits main a Manhattan, j'en dis plus ici.
Oui, c'est celui-la le sac tout doux, tout beau

9) Ou peut-on trouver tes créations ?
La liste de mes points de vente et sur mon nouveau blog ici sinon j'ai aussi une boutique etsy et je le dis depuis longtemps car j'ai eu des soucis techniques mais cette fois ca approche vraiment : mon futur eshop sur mon site.
La celebre bague Space Invader, un des best-sellers de Virginie Millefiori

10) Quelle différence entre NYC et Paris ?
C'est un lieu commun mais ici j'ai l'impression que tout est possible, les gens sont plus ouverts a l'originalite et tout peut aller tres vite. A New York tout le monde a sa chance pour peu qu'il s'en donne les moyens enfin l'avenir nous le dira!
J'adore la reference a NYC dans ce pendentif-ci....

11) Quel est ton quartier préfère à Paris ? a NYC ?
A Paris j'aime beaucoup le 10eme et le 11eme arrondissement.****** J'ai vecu dans le 11eme rue de Charonne et j'en ai garde d'excellents souvenirs de vraie vie de quartier que je n'ai jamais retrouve ailleurs. Et a New York j'aime un peu le pendant de ces quartiers precedents : East Village, Lower East Side, Dumbo, Williamsburg et Greenpoint*******. Dans les deux cas j'aime la mixite de ces quartiers, leur cote underground et leur scene artistique.

12) Tes bonnes adresses dans les deux villes ?
(Ben oui, ca m'interesse aussi)
Je vais me limiter aux restos pour ne pas endormir tes lecteurs : le salon de the du musee de la vie romantique (16 rue Chaptal, Paris 9eme), le restaurant taiwanais Zenzoo (13 rue Chabanais, Paris 2eme). A New York c'est difficile de choisir je citerais un excellent Thai pas cher : Thainy (394 3rd avenue) et puis le bar-resto-salle de cinema en sieges de voitures tres sympa a Dumbo ; ReBar (147 Front st, Brooklyn).


* Ouais meme qu'en plus, on habite dans le meme immeuble.
**Toutes mes copines ont du talent de toutes facons! Et sont bavardes aussi, vous allez pouvoir le constater.
***L'avantage d'etre copine ET d'habiter dans le meme immeuble: j'ai droit a des previews!
**** Non desolee, je ne peux pas vous le montrer avant qu'il ne soit officiellement sorti mais a ce rythme la, vous le verrais bientot sur moi! Et sur ma soeur? Car il y en a un autre modele qui ferait un super cadeau d'anniversaire super en retard!
***** OK, dis comme ca, ca fait bizarre mais je vous jure, ils sont trop doux.
****** Ca tombe bien, ca risque fort d'etre mon futur quartier dis donc...
******* On n'est pas copine pour rien!

8 commentaires:

lise2cc a dit…

Ce n'est pas un lieu commun : A NEW YORK, OUI, TOUT EST POSSIBLE et tu as plusieurs cordes à ton arc pour réussir : donc, vas-y, fonce TU AS TOUT MON SOUTIEN MORAL, bravo, tes créations sont superbes.
J'habite up-state New-York, je met ton blog en favori.

Anonyme a dit…

Je suis allée voir sur le site et je vais peut-être me laisser tenter..
J'aime beaucoup la collection de bijoux et les sacs sont tops.

Céline

Lyly a dit…

Super! J'avais déjà jeté un coup d'oeil sur Etsy mais je vais y retourner en espérant flasher sur une création et utiliser les 10% de la petite toulousaine :)
merci pour ce post très intéressant!

Virginie Millefiori a dit…

Merci pour vos commentaires encourageants, j'ajoute que tres peu de ma collection est sur etsy et que vous pouvez en voir beaucoup plus sur mon flickr : http://www.flickr.com/photos/virginiemillefiori
et quasi tout est disponible a la commande donc n'hesitez pas a me contacter pour toute question sur virginiemillefiori@gmail.com

Lyly a dit…

C'est bon à savoir! Merci!

Anonyme a dit…

J'aime la bague "space invader" mais plutôt en chevalière, ça existe ?("vous n'avez pas le monpole du coeur"lol)Stan.

Virginie Millefiori a dit…

@Stan: j'ai une bague space invader reglable jusqu'a la taille minimale 48 qui peut tout a fait correspondre a un petit doigt donc la reponse est oui!

Dorothée a dit…

Merci beaucoup pour ce joli portrait (Je viens de voir le reportage sur France 2). Le parcours de Virginie est très intéressant, et son travail, encore plus !