mercredi 30 septembre 2009

Celle qui allait a la plage...

Pendant le week-end de Labor Day, je suis allee a la plage dans le New Jersey et plus precisemment a Sandy Hook. Apres une vingtaine de minutes et 40 $ (oui!!! 40$) pour l'aller/retour en Ferry:nous sommes arrives la:
Puis nous avions le choix entre prendre un bus scolaire et marcher jusqu'a la plage.Nous avons choisi de marcher, ce qui nous a permis de decouvrir de vieilles batisses abandonnees le long du trajet:
Jusqu'a ce que nous arrivions a la plage qui comme vous pouvez le voir ouvre seulement du 15 mars jusqu'au premier week-end de septembre (et s'il fait beau apres? On fait comment?):
En tout cas la plage est grande, sans dune (et ca c'est bien!):
et on apercoit Manhattan au loin (OK, vraiment au loin): Malheureusement, nous n'avons pas ete chanceux et le temps s'est vite couvert. Nous sommes donc rentres plus tot que prevu


Et meme si nous etions partis du pier 11 (juste en face du water taxi pour IKEA), le ferry nous a ramenes au niveau de la 35eme rue par l'East River. Nous sommes donc passes sous le Brooklyn Bridge, le Manhattan Bridge et le Williamsburg Bridge:
et cela nous as permis d'avoir une vue de Manhattan vue de l'East River
Bilan de cette journee plage:
Nous n'avons pas pu nous baigner a cause du grand nombre de meduses ce jour la et malheureusement le temps etait plutot maussade mais la plage est jolie et tranquile. Je pense que par un jour de grand beau temps, une journee a Sandy Beach peut-etre vraiment agreable. Cependant, je suis toujours sous le choc des 40$ (5 ou 10 $, j'aurais compris mais 40? C'est le prix du bus aller/retour pour Washington ou Boston) surtout pour un trajet si court. En conclusion, si vous vous en fichez de payer 40 $, que vous voulez quitter la chaleur new yorkaise, Sandy Beach est une bonne alternative aux plages de Long Island beaucoup plus eloignees.

mardi 29 septembre 2009

Celle qui etait au concert de Cocoon au Joe's Pub...

Vendredi soir direction le Joe's Pub dans East Village pour le concert de Cocoon, groupe francais que je connaissais un peu mais sans plus contrairement a J, the guy qui adore. C'est donc avec lui et L que j'ai assiste a un super concert (Little J est restee a la porte car le concert etait finalement comple).
Cocoon est un groupe francais compose d'un duo garcon/fille (Marc/Morgane) qui viennent de Clermont Ferrand. Marc avait compose quelques chansons et voulait trouver une fille piano/voix pour l'accompagner un peu a la White Stripes mais avec des melodies plus douces. Morgane a repondu a l'annonce: Cocoon etait ne.

Ou Cacoon d'apres leur nom sur la loge:


Ils etaient suivis juste apres par Gonzales, pianiste exceptionnel:


Le concert etait vraiment exceptionnel! Dans mon top 5 sans aucun doute! C'etait d'ailleurs assez amusant car plus de 80% (100%?) du public etait francais mais ils ont commence a parler anglais entre les chansons jusqu'a ce qu'ils se rendent compte que oui, nous etions francais. iils ont donc continuer en francais/anglais. Morgane faisait la traduction un peu a la Nelson Monfort: version francaise puis anglaise et c'etait fort amusant. Je pense que la meilleure phrase de la soiree fut de Marc quand il a sorti : "You will take expensive" soit "tu vas prendre cher"! Comme dans la phrase, "j'ai pris cher hier soir "(dixit Marc). Je pense que cela va devenir une phrase culte pour J the guy a moins que ce ne soit celle-ci: "Montauban, Clermont Ferrand, ces villes du sud, ce sont des villes d'intervilles pour moi!' dixit Little J, parisienne bien evidemments le concert! Je pense que j'aurais ete vexee si je n'avais pas autant ri et bu!
Mais revenons au concert, nous avons eu droit a quelques chansons inedites qui seront sur le prochain album qui sort en 2010, et d'autre bien connues dont la reprise de Hey ya mais nous n'avons pas eu Kung Fu Fighting ni Monsoon (oui, celle de Tokyo Hotel) :










Je vous ais aussi mis deux clips qu'ils ont tournes car sur les videos que j'ai prises moi meme, le son est completement sature et donc inecoutable mais vous pouvez apprecier a quel point nous etions bien places: premier rang au pied du chanteur!
Autres anecdotes: Ils etaient ravis d'etre a NYC et Marc a meme dit: "vous ne vous rendez pas compte ce que ca fait pour nous, petit groupe francais, d'etre ici". Mais etant donne que nous etions tous des francais qui bossaient a NYC, je pense qu'on peut imaginer sans trop de peine. En tout cas moi j'y arrive!
Ils etaient aussi un peu choques de nous voir manger pendant qu'ils jouaient! En effet, Joe's Pub est un restaurant bar concert. Et il est obligatoire de manger pour au moins 12 dollars par personne et il faut ajouter le prix du concert (15 $ pour Cocoon) et les consommations (6 $ le demi, meme pas la pinte). Le concert revient finalement cher et j'ai prix une salade a 14 $ et il y avait sans mentir: 5 asperges tres fines, 5 tranches de tomates et de mozzarella, certes excellente -une des meilleures que j'ais goute) mais quand meme ca fait cher la salade.
Mais il est vrai que pour ma part, j'aime beaucoup le fait de pouvoir etre assise et boire une biere pendant un concert. C'etait egalement le cas pour Moriarty et Charlie Hunter quant a M.Ward , j'ai carrement pique nique. je trouve ca moins fatiguant et meme si ca ne conviendrait peut-etre a pas a un groupe de punk ou de rock plus entrainant, ca collait parfaitement avec l'ambiance des differents concerts. auquel j'ai assiste.


Ah et oui, j'ai fait ma groupie comme d'hab et comme ai US, l'acces backstage est tres facile, voila le resultat:
photo avec Marc pour moi et autographe de Morgane pour J the guy.

De plus, nous avons croise Mareva Galanter dans les coulisses. Oui, l'ancienne miss France, compagne de JC de castelbajac mais desolee je n'ais pas de photos ni d'autographes pour le prouver. Il faudra me croire sur parole (meme si j;ai deux temoins). Et ne croyez pas qu'il y avait beaucoup de monde en coulisse, une vingtaine de personnes a tout casser donc oui, j'ai aussi vu Gonzales, me je ne lui ais pas parle, il s'appretait a monter sur scene et etait tres concentre.


Mes videos:

video
video

leurs clips:








































dimanche 27 septembre 2009

Celle qui fait le bilan de un an dans la grosse pomme...

Aujourd'hui, cela fait pile un an que j'ai atterri a NYC, le 27 septembre 2008. Il est donc temps de faire le bilan de cette année new yorkaise!

Le bilan en chiffre:
- 3 apparts
- 8 colocs (dont 2 moins d'une semaine mais seul deux que je considère réellement comme des amis)
- 8 nouvelles paires de chaussures
- des milliers de km à pied
- 2 Kg en plus
- 1 match de foot (le Mexique contre les USA pour la finale de la coupe d'Or au Giants stadium)
- 1 match de basket (les knicks contre Toronto au Madison Square Garden)
- 1 match de baseball (les Long Island Ducks contre les Bears de Newark)
- 7 aller/retour à IKEA (si ce n'est pas plus)
- 4 concerts (Moriarty, M Ward, Charlie Hunter, Cocoon). Sur ce point le bilan est un peu faible compte tenu des possibilités new yorkaises
- 1 superbowl a l'américaine avec chicken wings, Bud et écran géant

Les plus de New York City:
- le métro 24/24
- les magasins ouverts tard le soir et surtout le dimanche
- Whole food et Trader’s Joe
- Les converses pour 30 $ et même moins quand comme moi on fait une taille enfant
- j’adore mon petit café acheté dans la rue le matin ! Je sais que c’est gaspille de l’argent (quoique beaucoup moins que si j’allais au starbucks) mais j’adore ! Et Carmen qui me vend mon café est tres gentille ! En 3 jours, je n’ais plus eu besoin de lui demander ce que je voulais, elle me le sert directement en m’appelant Baby et en me demandant si je vais bien, si ma famille va bien, si j’ai passe un bon week-end, si j’ai des plans pour le week-end,..Cette petite discussion superficielle me rempli de joie a chaque fois ! C’est mon petit bonheur du matin.
-La mangue partout et a petit prix
-tout peut être livré et a n’importe quelle heure
-Les gens ne doublent pas dans la file d’attente et ceux qui m’ont déjà vu crier (en France) sur les gens qui doublent savent que je déteste VRAIMENT ca !
- East Village et le LES (même âpres 6 mois, je dis toujours que j’habite dans le LES et puis je réalise que non)
-le Webster Hall
- le sentiment d’être en sécurité dans la rue quelque soit l’heure du jour ou de la nuit. Alors que je suis toujours morte de peur quand je me balade la nuit à Toulouse ou Bordeaux, a NYC, je peux rentrer à 3h du matin toute seule sans avoir peur ! Il y a toujours du monde dans la rue
-Bravo TV (même si ce n’est pas qu’a NYC) et la télé en général. Je me suis même habituée a toutes ces pubs et je suis perdue des que je ne les ais plus.
-Il ya toujours des choses a faire (ca aurait pu être aussi dans les points négatifs parce que des fois, je me force a sortir en me disant que « quand même je suis a NYC » alors que je ne rêve que de m’assoir devant ma télé).

- C’est NYC !!!

Les moins:
-les fahrenheits, les miles, les cups,… Non mais vraiment, quel besoin de tout changer ?! Heureusement dans un labo, on parle en celsius et en litre, ca aide.
-les talons de 10 cm et robe de cocktails quasi obligatoires pour les filles des qu’elles sortent. Non mais c’est vrai ! Moi par -20, je mets des moonboots ! Et s’il faut que je marche 30 blocs, je mets des chaussures plates ! Surtout que la plupart des filles ne savent même pas marcher avec des talons.
-le packaging, le nom, les recettes : tout change ! Rien que pour choisir le lait, ca a été difficile la première fois : il y en a une vingtaine de différents. Des fois, je laisse meme tomber et je repars sans rien.
-le prix des choses : c’est très simple. Tout est cher !!! Pas la peine de demander, la réponse est oui, c’est cher. Seule exception : levi’s et converses
- L’hiver a été vraiment très long et ça, ça ne me plait pas du tout d’autant que l’été a été pourri.
- le fait qu’on ne puisse pas prendre son temps au restaurant. « Vous avez fini, qu’est-ce que vous avez à trainer la ? Dégagez, libérez la place pour le prochain client ! Le temps c’est de l’argent ! » Bon, ils ne le disent pas comme ca mais ca veut dire ça même s’ils sourient.
-le fait que tout le monde soit toujours presse et que tout doit aller vite tout le temps (ca à des bons cotes aussi quand on est presse, les gens et administration sont rapides mais c’est quand même stressant).
-le fait que tout tourne autour de l’argent ici. Si vous êtes riches à NYC, vous êtes le roi du monde mais dans le cas contraire, pourquoi est-ce que je perds encore mon temps à vous parler ?
- Le fait qu’il faut payer pour tout ! Je crois que le pire était quand même mon move in /out fee ! J’ai du payer 700$ juste pour avoir le droit d’emménager et 700 de plus pour déménager. Et je ne suis restée que 4 mois !
-la qualité de vie est en général moins bonne que celle a laquelle je suis habituée dans mon sud ouest natal.
- Le prix des produits français ici et encore si on arrive à les trouver !


Autant la France me manque autant NYC me manquera quand j'en repartirai.
J'ais développé une dépendance aux California Rolls de chez Whole Foods, aux céréales Pecan Clusters de Trader joe's et aux Blue Moons. Par contre, le chocolat français (ici, il n'a pas du tout le même gout et même le Crunch est différent), les Desperados et les gels douches Bourgeois me manquent énormément.

Heureusement, pour tout ce qui me manque, les vacances, les visiteurs et les colis de mes parents sont la pour y remédier.
En tout cas, ce fut une année riche en rencontres et en découvertes. Certaines grâce a ce blog et j'en profite pour vous remercier.


vendredi 25 septembre 2009

Celle qui est post-doc...

En l'honneur de la journee nationale des postdocs (Ouais!!! Au US, nous avons notre propre journee! La classe!!) je voudrais vous faire decouvrir deux sites web que j'aime beaucoup et qui concernent les thesards et postdocs*.

Tout d'abord, il s'agit de PhD comics: des petites bandes dessinees sur la vie de labo. Commence par Jorge Cham alors qu'il etait thesard a Stanford, cette BD retrace la vie d'un labo. Il y a plusieurs heros recurrents dont on suit les aventures au fil des ans. L'avantage de cette BD est, pour moi, son humour et surtout sa veracite. Ce qui arrive aux heros, leurs doutes, leurs impressions sur leur travail, leur pensees sont tres proches de ce que je vis (et ai vecu) au quotidien depuis que je suis dans un labo (soit 6 ans a temps plein mais mon premier stage dans un labo date de 2001 et croyez moi, vous ne voulez pas savoir ce que je faisais a ces pauvres souris).

Et voici ma BD prefere et qui est tellement, mais tellement vrai! Si vous saviez...

Le second site que j'aime bien dans un tout autre style est these de merde. Il permet a tous les thesards francophones de raconter leurs malheurs (ma fin de these n'est pas si loin). A l'exemple du site vie de merde, il permet de se plaindre et d'expliquer pourquoi son labo/these/chef est horrible. Toutes les crasses que son chef peut faire, toutes les manips qui peuvent foirer, tous les collegues qui nous embetent, vous pouvez tout consigner dedans. Et j'avoue que c'est une source de reconfort pour moi. J'adore quand je vois un truc affreux qui est arrive a quelqu'un et que je peux me dire que finalement je m'en sors pas trop mal. Ou alors, quand cela m'est deja arrivee, je me sens un peu moins seule.

Quelques exemples:

Aujourd'hui, mon chef m'a dit que je suis pas faite pour la recherche ... TDM

Aujourd'hui j'ai fait le bilan "physique" de ma thèse : ulcère de stress, eczéma subit, dyshidrose palmo-plantaire et 6 kilos en moins. Je commence tout juste ma deuxième année... TDM

Aujourd'hui, j'ai décidé de jouer au chef. En effet, j'évite le labo et quand j'y suis je m'enferme dans mon bureau, je ne regarde plus mes mails pro et je filtre mes appels. Y'a pas à dire, c'est beau la vie de chef, on se croirait en vacances... Ou pas. J'essaie juste de m'accorder un peu de répit pour finir (enfin) la rédaction d'un article dans le calme en évitant les rebondissements foireux de la vie de labo. TDM
Aujourd'hui j'ai débuté ma thèse depuis quelques semaines. La chercheuse post-doc qui m'encadre un petit peu pour certaines expériences arrive avec un chronomètre dans les mains : "La chef m'a chargé de te chronométrer pour ta manip car elle trouve que tu vas trop lentement... mais elle t'accorde 10% de temps en plus que pour moi...." TDM

Aujourd'hui... et comme les 3 dernières années également, ma chef n'a toujours pas compris sur quoi on bossait... TDM
Bon, vous voyez le principe. Je me demande seulement si ces sites ne font rire que nous (les pauvres thesards et postdocs exploites) ou si ca touche aussi un public moins familier de l'ambiance des labos. Alors?
*post doctorants: en gros vous avez une these, vous etes docteur (comme Ross dans Friends, pas comme Doug Ross dans Urgences) mais vous n'avez pas de "vrai boulot".


Edito: Si vous voulez lire un article plus complet sur les post docs, n'hesitez pas a aller jeter un coup d'oeil ici, sur le blog de Princess et Nam. L'article est plutot veridique en ce qui me concerne. Et je remercie la maman de Romain de me l'avoir indique.

mercredi 23 septembre 2009

Celle qui a une riviere de Slime en dessous de chez elle...

En rentrant chez moi il y a quelques semaines, j'ai trouvé des gens de Con Ed (EDF des USA) au milieu de la rue qui descendait dans le sous-sol:

Et ca m'a fait penser a ça:










Peut-etre est-ce tiré par les cheveux mais vraiment, c'est la premiere chose a laquelle j'ai pensé en les voyant. Il faut dire que j'avais vu le film deux jours auparavant.
Quand je me balade à NYC, j'ai souvent l'impression d'etre dans un film. Il y a tellement de films ou séries qui sont tournés tout les jours dans les rues de Manhattan mais aussi des autres borroughs, que dès que l'on sort dans la rue, j'ai une impression de déjà vu.
Cependant en ce qui concerne Ghosbusters 2, je suis la seule à y avoir pensé alors que Dame Frisouille et son copain avaient aussi vu le film avec moi. Vous pensez que je déraille?

mardi 22 septembre 2009

Celle qui porte du rouge et du rayé...

Ca fait un moment que je ne vous ais pas parle d'une de mes tenues coup de coeur. Alors, je vais réparer ca en vous montrant ce que je portais pour l'anniversaire de Dolce: Et oui, mes bottes rouges sont ressorties du placard étant donne le froid qui s'est abattu sur NYC ces temps-ci! Elles ont toujours autant de succes puisque meme le garde de mon immeuble m'a complimenté a leur sujet.
Lors de mon voyage en France, je me suis acheté deux tee-shirts, les deux étants rayés! Je ne sais pas ce que j'ai avec le rayé en ce moment mais c'est ma nouvelle passion. Le mythe de la francaise portant du rayé (lu sur le blog de Garance Doré: les américaines pensent que les francaises portent du rayé a tout bout de champ) devient véridique en ce qui me concerne!
Quand a mon serre-tete "Blair Waldorf" il vient du marché des jeunes créateurs de Soho dont j'ai déja parlé en mars.
Une tenue toute simple (et vraiment pas chere a l'exception des bottes) mais que j'adore!

Bottes: vintage from DAHA (Orchard Street)
Jean: ZARA
Tee-shirt: H & M
Serre-tete: The Market (Mulberry Street)

lundi 21 septembre 2009

Celle qui va dans le New Jersey...!!!!

Samedi soir, grace a Dolce qui m'a invité a son anniversaire (Merci encore Dolce!!), j'ai traversé l'Hudson pour aller dans l'état jardin: le New Jersey! Tellement raillé dans de nombreuses séries (How I met your mother par exemple), j'avoue que j'aime bien m'en moquer (gentiment bien sur) aussi (non, mais vous avez vu les real housewives of New Jersey!!) ! Pourtant, la vue sur Manhattan est AWESOME:
C'est vraiment magnifique et pourtant, je ne suis pas trop mal lotie moi-meme comme vous le savez.
Apres, la soirée (Joyeux anniversaire Dolce) où j'ai rencontré pleins de gens très interessants et adorables, je suis rentrée en bus "mexicain" (oui, c'est assez special, petit bus et conduite particuliere), je suis arrivée a Times Square:Honnetement, j'ai été agréablement surprise par le New Jersey meme si je dois dire que je me suis perdue pour y aller (impossible de trouver l'entrée du PATH) et que j'ai mis quasiment deux heures pour rentrer (partie a 12h30, je suis arrivee chez moi vers 2h mais j'ai trainé). Donc meme si ca reste un peu loin pour moi, je pense que j'y reviendrais surtout dans la journée pour profiter de la vue sur Mamhattan et de l'ambiance beaucoup moins stressante que celle de Manhattan. Et j'ai reperé quelques petits restaurants super sympas que je pourrais tester.
Quand a dimanche, je suis allée visiter l'appart de Little J (j'ai déja une J, la maman de petit pois, et Little J est plus jeune, donc j'ai decide que Little J lui allait a merveille), puis nous avons été boire un verre avec J, the guy (trop de J dans mes connaissances) et L, qui viennent d'arriver sur NYC pour un postdoc. J'ai donc passé un très bon week-end (relax, pas de stress mais pas de visites de NYC non plus) et ca fait plaisir d'entendre de l'humour francais qui me manque tant parfois (merci a J, the guy en particulier qui m'a bien fait rire).
Vidéo de la vue de Manhattan depuis Hoboken:
video

vendredi 18 septembre 2009

Celle qui allait au bal...

Pour l'ouverture du Festival Crossing the Line, organisée par la FIAF (l'alliance francaise) qui se déroule du 12 septembre au 3 octobre, un bal tait organisé dans central park samedi apres midi:Bon, pas un "vrai" bal mais il y avait de la danse au programme! En fait 4 chorégraphes avaient préparé une chorégraphie et l'enseignait au public présent. J'ai adoré! Et pourtant tout ceux qui me connaissent savent que je ne danse pas! Vraiment! Ou seulement quand j'ai un peu trop bu! Sinon, je prefere rester assise au bar ce qui peut a terme m'amener a danser... Mais revenons au bal!
Les 4 chorégraphes étaient : Germaine Acogny, Latifa Laabissi, Odile Duboc et Olivier Dubois. Au final, je n'ai vu que 3 chorégraphies. J'en ai aime certaines mais pas vraiment compris la derniere. Il fallait danser un slow et toute les 2 minutes, les deux partenaires s'échangeaient un de leur vetement et devaient embrasser le vetement de l'autre. J'ai aussi mis une video a la fin.Trop conceptuel pour moi!!!

L'autre partie du programme etait composee de degustations.

Tout d'abord differents fromages provenant de la boutique Saxelby Cheese (petite boutique dans Essex Street market dans le LES - je dois absolument vous parler de ce marche couvert; j'avais pris pleins de photos en prevision quand j'habitais encore la-bas):

et des petits pains au chocolat de Bruno Dinel qui vient de Strasbourg:Et pour finir: des Bento Boxes!!



Une boite garnie de differents petits assortiments faits par des grands chef de la nouvelle cuisine:

pour la boite de gauche, de droite a gauche et de haut en bas:

Alexandre Gauthier (La Grenouillere); David Kinch (Manresa); Pascal Barbot (L'astrance); Michel Bras (Laguiole)

Pour la boite de droite:

Inaki Aizpitarte (Le Chateaubriand); Bruno Dinel (Le pain de mon pere); Wylie Dufresne (WD-50); David Chang (Momofuku):

Et oui, il ya des grands noms de la cuisine francaise et new-yorkaise! Et tout ca pour rien! C'est tellement rare de trouver des trucs gratuits a New York! Et la, c'etait vraiment bon!!



J'ai meme garde la boite qui est tres sympa! Et ca a beaucoup plu a ma copine C:
C'est d'ailleurs amusant puisque nous nous sommes retrouvees la sans savoir que l'autre y etait. Nous etions toutes les deux venus avec d'autres copines. Et au milieu d'une choregraphie ou nous devions courir dans tous les sens, je suis tombee nez a nez avec elle. Elle pensait que cela ne m'interesserait pas puisqu'il y a de la danse (comme quoi je ne mens pas: je ne danse pas). Mais il y a aussi de la bonne nourriture et ca, ca m'interesse!!

Voici une partie de la premiere danse pendant laquelle je suis arrivee:

video

video

jeudi 17 septembre 2009

Celle qui est vraiment revenue a NYC...

Desolee d'avoir deserte NYC pendant quelques temps sur le blog mais je reviens, le compte rendu de mes vacances est termine (enfin je pense). Pour me faire pardonner, voici quelques photos de l'Empire State Building ces derniers jours.
En bleu/blanc/rouge pour Labor Day et le 11 septembre:
En rose/rose/blanc pour la journee de la Fondation Komen pour le cancer du sein:
En violet/orange/blanc pour la fondation de Mary J Blige: FFAWN (Foundation for the Advancement of Women Now)
Et bleu/bleu/bleu pour l'assemblee generale des nations unis


De retour a NYC donc meme si le post est plutot court, je pense qu'on ne fait pas plus new-yorkais...

mercredi 16 septembre 2009

Celle qui assiste a la rentree litteraire 2009 au Cap Ferret...

Pendant mon séjour au Cap Ferret se déroulait l’événement que j’attends avec impatience chaque année: La rentrée Littéraire! Cette 6eme édition qui se déroulait du 27 au 29 aout, était pour moi en dessous des éditions précédentes tant pour les choix des auteurs et l’absence des éditeurs (ils parlent souvent mieux des livres que les auteurs et surtout de leurs impressions/émotions lorsqu’ils les ont lu) que pour les vins dégustés. Car oui, toute bonne rentrée littéraire dans le bordelais s’accompagne d’une dégustation de vin bordelais ! En effet, j’ai été assez déçu du peu d’éclectisme des styles et des sujets des livres comparé aux autres années. Evidemment puisqu’on ne peut pas comparer Mon enfant de Berlin avec Fragments d’une femme perdue par exemple. En effet, le nombre de livre que j’ai acheté s’en ait d’ailleurs fort ressenti puisqu’un seul a trouve grâce a mes yeux (mais quel livre !!! Probablement mon préféré depuis...toujours ?) Alors que les années précédentes, je ne suis jamais partie sans au moins 3 bouquins. Même l’année ou je n’étais pas la (une croisière en Croatie ne se refuse pas), ma sœur m’a fait dédicacer plusieurs livres. Et oui, l’avantage de ces rencontres, outre de pouvoir écouter l’auteur parler de son livre, c’est de faire dédicacer ses ouvrages et de parler directement (même si c’est parfois 2 min) à l’auteur.
J’ai donc pu voir :

Le premier jour (jeudi 27 aout):
Anne Wiazemsky, « Mon enfant de Berlin » (Gallimard) ; Elle raconte l’histoire de sa mère, fille de Mauriac, pendant la seconde guerre mondiale. Elle-même a une vie très intéressante puisqu’en plus d’être écrivain, la petite fille de François Mauriac est également actrice et réalisatrice et elle a été mariée avec Jean Luc Godard pendant 13 ans. Son livre est un des seuls que j’ai failli acheter. Ma mère s’en est chargée et j’ai donc pu commencer à le lire: j’aime bien son style d’écriture donc je pense que je l’emprunterais lors de mon prochain voyage !
Bernard Chapuis, « Le Rêve entouré d'eau » (Stock) ; Quatre orphelins sont recueillis par les amis de leurs parents… Les lieux : Cap-Ferret (et oui !), Suisse, Hollande, Désert touareg, Japon et objets : selle d'un cavalier indien, un lit de bois précieux, une épée de Touareg, un pin du Japon ont une importance tres particulière dans le récit.
Annelise Roux « La Solitude de la fleur blanche » (Sabine Wespieser); L’auteur n’a pu être présente pour celui la.
Yves Harté, « Aquitaines, voyages immobiles par Louis Emié » (Le Festin). Recueil de textes de Louis Emie, journaliste bordelais par Yves Harte qui est actuellement le rédacteur en chef de Sud Ouest (LE journal du Sud Ouest bien sur) a eu le prix Albert Londres de Grand reporter en 1990

Et pour la dégustation : château du Taillan (Armelle Falcy-Cruse), château Duplessis (Marie Laure Lurton), chateau Carbonnieux et château Bois Martin (Eric Perrin)

Deuxième jour (vendredi 28 aout) :
David Foenkinos, « La Délicatesse » (Gallimard) ; Celui que j’ai acheté !! Je l’ai adore ! Il fait parti de ses livres qu’on essaie de lire tres lentement pur faire durer le plaisir ! Mon résumé sera juste : C’est l’histoire de Nathalie. Pas plus ! Mais si vous voulez vraiment aimer un livre, empressez-vous d’acheter celui la !! Et je ne suis pas la seule à le penser puisqu’il est en lice pour le Goncourt ! A ce propos, Delphine de Vigan qui était présente a la rentrée littéraire du Cap Ferret il y a deux ans est aussi présélectionnée.
Marc Bressant, « La Citerne » (De Fallois) ; Dans ce coin montagneux de l'Algérie, coups de main des rebelles et ratissages musclés de l'armée française se succèdent depuis 1954. Il n'est pas jusqu'à la vieille citerne, source immémoriale de la vie dans la vallée, qui ne soit devenue un symbole de la mort omniprésente.
David Fauquemberg, « De Mal Tiempo » (Fayard) ; L’histoire d’un boxeur a Cuba.
Jean-Louis Debré, « Dynasties républicaines » (Fayard). Un livre documentaire sur les grandes familles qui ont marque la république française comme la sienne par exemple ! J’ai découvert qu’il était ne a Toulouse !! Oui, ca suffit à me faire plaisir que le président du conseil constitutionnel soit toulousain !
Dégustation : château Reynon et clos Floridene (Denis Dubourdieu)

Troisième jour (samedi 29 aout):
Patrick Poivre d'Arvor, « Fragments d'une femme perdue » (Grasset) ; Violette est belle, insaisissable, fourbe mais elle est l'obsession d'Alexis, jusqu'à ce que celui-ci comprenne que ce n'est pas une femme pour lui.Un habitué du Cap Ferret puisqu’il y vient en vacances et que c’est la 3eme fois qu’il présente un livre a la rentrée littéraire. Rien à dire sur lui que vous ne sachez déjà tellement c’est un personnage public. Juste préciser que oui, c’est vraiment un beau parleur auprès de la gente féminine !
Hervé Le Tellier, « Assez parlé d'amour » (Lattès). Deux femmes, la quarantaine, épanouies dans leur métier et dans leur vie privée, tombent foudroyées d'amour pour un autre homme que leur mari : histoire de ces romances parisiennes...
Dégustation : prélat de Pape Clément, château Fombrauge, les Douves de la Tour Carnet et quelques autres vins issus de 35 vignobles (Bernard Magrez)

L’autre point positif de cette rentrée littéraire, c’est que j’ai pu diner a cote de David Foenkinos le soir de la présentation de son livre. Malheureusement, je n’avais pas encore commence son livre donc je n’ais pas pu lui en parler ! Mais d’un autre cote heureusement car si je l’avais lu, j’aurais agi en totale groupie et je me serais donc ridiculisée et n’aurait pas pu lui dire deux mots !

Autre plus cependant cette année, la présence de deux excellents sommeliers qui nous ont fait une démonstration en goutant deux des vins proposés et en nous les commentant. C’était très intéressant !

Bon, je reviens un peu plus sur la délicatesse que j’ai vraiment adore ! Le quatrième de couverture indique :
Il passait par la, elle l’avait embrasse sans réfléchir.
Maintenant, elle se demande si elle a bien fait.
C’est l’histoire d’une femme qui va être surprise par un homme.
Réellement surprise.

C’est l’histoire d’une femme et d’un homme un peu différent… L’histoire est vraiment joli, et David Foenkinos a su trouver le juste équilibre entre l’humour, l’émotion et le drame comme il le voulait (oui, il me l’a dit et je me la pete encore !!). Ce que j'ai particulièrement apprécie ce sont les petites interruptions impromptues dans le récit mais qui ont un lien avec le passage qui précède. Vous me suivez ? Quelques exemples :

« Résultats de la ligue 1 le soir où Charles comprit qu’il ne plairait jamais a Nathalie :

Auxerre-Marseille : 2-2
Lens-Lille : 1-1
Toulouse-Sochaux : 1-0
PSG-Nantes : 1-1
Grenoble-Le Mans : 3-3
Saint Etienne-Lyon : 0-0
Monaco-Nice : 0-0
Rennes-Bordeaux : 0-1
Nancy-Cannes : 1-1
Lorient-Le Havre : 2-2 »


« Article wikipedia concernant les PEZ : Le nom PEZ est dérivé de l'allemand Pfefferminz, la menthe poivrée, qui fut le premier parfum commercialisé. PEZ est originaire d’Autriche et est exporté partout dans le monde. Le distributeur de PEZ est une des caractéristiques de la marque. Sa grande variété en fait un objet recherché par les collectionneurs »

Et mon préféré :
« Discographie de John Lennon s’il n’était pas mort en 1980 :

Still Yoko (1982)
Yesterday and Tomorrow (1987)
Berlin (1990)
Titanic Soundtrack (1994)
Revival-The Beatles (1999)”


Sa nomination au Goncourt, amplement mérité a mon avis, va lui faire une tres bonne pub et je suis contente si ce livre plait à plein de monde. En tout cas, s’il passe sous vos doigts, n’hésitez pas !